AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Lun 18 Déc - 17:58


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Il se pose devant l'écran de son iPhone en gémissant sa détresse, aujourd'hui impossible d'écrire tout ce qu'il lui passe par la tête et donc d'évacuer sa frustration d'homme qui ne fait rien de sa vie... Il soupire exaspéré de ne pas réussir à écrire en ce moment tout en consultant les dernières actualités des stars sur Instagram soudainement il n'y a plus de Justin Bieber ou Miley Cyrus il y a tout d'un coup Aubree, une divine beauté qui le fait fondre littéralement. Une simple photo d'elle bien couverte avec une petite légende indiquant qu'elle se trouve au marché de Noël il sourit et appuie sur le cœur de Instagram pour liker la photo puis il enfile à son tour des vêtements assez chaud parce qu'il fait froid dehors et Milo il crève de froid facilement, il est hyper frileux comme gars, rien d'étonnant quand on sait qu'il a vécu quasiment toute sa vie à Los Angeles et que c'est son premier hiver à Bridgeport. Il met un jean chaud ainsi qu'un gros pull, suivi d'une écharpe, de gants et d'un bonnet, il a l'air d'un vrai fou habillé comme ça mais il s'en fou. Il risque sûrement de passer encore plus pour un malade si jamais la belle rousse le remarque et qu'elle se rappelle qui il est. Lui c'est sûr qu'il ne peut l'oublier. Entre le fait est qu'il a croisé pour la première fois cette divine beauté à L.A, qu'il l'a mystérieusement retrouvée sur le vol le menant à Bridgeport où elle vit et que maintenant il se retrouve dans la même ville qu'elle c'est vite vu que le beau ne peut définitivement plus penser que c'est le hasard. Destin certainement mais il est du genre athée et donc il ne croit pas en toutes ces conneries. Il soupire alors un grand coup tout en quittant sa magnifique villa tout en posant un instant ses yeux sur Lip son chien qui le scrute longuement. « Tu veux venir voir avec moi voir ma Déesse ? » Qu'il demande à son chien qui aboie un grand coup comme pour lui faire comprendre que oui il en a envie le beau sourit alors et acquiesce tout en attrapant la laisse du chien qui réagit aussitôt en couinant de contentement tout en laissant attacher par son maître. Suite à ça le beau quitte sa villa avec son chien, il grimpe dans sa sublime voiture Alpha Romeo, la Mito avec Lip à ses côtés sur le siège passager. Milo se gare bien vite dans un parking non loin du marché du Noël et quitte sa voiture, et son chauffage, avec son chien qui le suit bien heureux de quitter la maison.

Pas que Milo s'occupe mal de Lip, bien au contraire, mais ce chien c'est à croire qu'il préfèrerait passer sa vie hors de la maison plutôt que de rester enfermé, bon ça se comprend, mais quand même de temps en temps Milo aime rester enfermé pendant des heures à écrire son livre sans qu'on l'emmerde. Malheureusement avec un chien aussi actif que le sien c'est difficile de ne pas se faire déranger mais il l'aime son chien, il donnerait tout pour lui donc il ne s'en plaint pas. Il pose son regard sur la foule quand tout à coup Lip se met à tirer sur sa laisse il fixe longuement son chien qui est attiré par un autre chien non loin, un beagle lui aussi. Milo tente de retenir son chien mais c'est trop tard et rapidement son chien court en trainant son maître avec lui vers l'autre chien tout en s'arrêtant soudainement devant ledit chien. Milo fixe alors Lip longuement de ses yeux noisettes et quand la maîtresse du chien lui apprend que son animal est une femelle Milo rit. « Ha rien d'étonnant... Lip est en rut alors.. » Qu'il dit en passant une main dans ses cheveux l'air gêné tandis qu'il échange quelques mots avec la jeune femme qui semble sous le charme du beau californien puis il s'éloigne à la recherche du sa divine beauté... Il la cherche tel un psychopathe qui cherche une proie bien particulière et quand finalement ses yeux rencontrent ceux de la belle rousse il se mord la lèvre particulièrement embêté en se demandant bien ce qu'il devrait faire pour avoir la chance de pouvoir lui parler. Il lève alors la main vers elle en guise de salut tout en s'osant à croire que la belle le remarquera. Bon il a l'air un peu con là comme ça, il devrait peut-être un peu plus porter ses burnes mais faut croire que c'est trop difficile pour lui il a aucune confiance en lui de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Lun 18 Déc - 21:08

Ça m’avait pris au moins 10 minutes pour capturer ce cliché de moi avec une joie de vivre insoupçonnée. Je me baladais dans le marché de Noël pour faire quelques cadeaux. Je voulais trouver un truc pour Elliot question de le remercier de ce qu’il avait fait, il y a de cela quelques années et puis, je n’avais toujours pas trouvé le cadeau parfait pour Maxine. Je verrais bien dans les prochaines heures ce qui serait parfait. Parce que c’était ça la frénésie des fêtes, c’était de choisir soigneusement le cadeau parfait pour plaire à cette personne spéciale. J’avais glissé mon téléphone dans ma poche des suites de cette photo en me concentrant sur ce qui m’attendait réellement. J’observe sans réellement m’investir. Je souris aux artisans, je les écoute me raconter des tas de choses. Je suis patiente. J’écoute, j’observe et je questionne de plus belle. Parfois, j’achète même des babioles. Il y avait des capsules de bières avec des motifs et des dessins. Ça faisait de bien beaux aimants et j’en achetais pour supporter l’adolescente qui les faisait. Ça ferait non seulement un bien beau cadeau de Noël, mais au delà de tout ça, ça ferait de très belle photo Instagram. Je m’éloignais par le fait même et je capturais le moment avec mon téléphone. De tout sourire. Je me recule doucement et je regarde autour de moi. Un brun capture mon regard le temps d’un instant. Il me fait un signe de main et je le lui rends avec un sourire. Lentement, je me fraye un chemin dans la foule au travers des différents marchands. Je m’arrête tout près de Milo à qui je fais un sourire et je m’approche doucement pour lui faire la bise. Il n’a pas changé après toutes ces années et ça ne cesse de m’étonner. « Comment vas-tu, Milo? » Lui demandais-je, le sourire léger. Après tout, il était la seule personne à qui j’associais de bons souvenirs de Los Angeles. Et on s’était croisés récemment dans l’avion dans le cadre de mes fonctions. « Et le mal des transports, ça s’est bien passé par la suite? » Le questionnais-je gentiment. Loin de moi l’idée de lui rappeler des mauvais souvenirs, c’était qu’une simple question qui se voulait très gentille, très humaine et surtout compréhensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mar 19 Déc - 9:31


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Son manque de confiance en lui a toujours été un sérieux soucis dans ses relations humaines. A chaque fois qu'il rencontre une nouvelle personne il n'arrive jamais à se démarquer des autres personnes tout simplement parce qu'il se considère comme une sombre merde, il se voit comme ça, sans déconner. Il ne comprend pas ce qu'on peut lui trouver, pourquoi on vient vers lui, il ne se rend pas compte qu'il est une belle personne avec des qualités qui peuvent plaire. Même de temps en temps il arrive à Milo de se dire que son succès en tant qu'écrivain il ne le mérite pas alors qu'il sait très bien qu'il brille dans ce domaine. Mais non tout ceci le petit chou refuse catégoriquement d'y croire tout simplement parce qu'il n'a aucune confiance en lui. Il se déteste, il se hait même, il ne comprend pas comment une personne comme lui peut réussir dans sa vie. Oui il devrait peut-être un peu plus s'accepter et se regarder dans une glace plutôt que de se haïr en permanence. C'est pareil quand il lui arrive de rencontrer une personne et de craquer légèrement, ou totalement comme c'est le cas avec la rousse, il se dit que cette personne mérite mieux que lui. Il se rend pas compte qu'il est une belle personne déjà par rapport à son physique mais aussi par rapport à son mental. Et son manque de confiance en lui ça touche bien des personnes qui le trouvent encore plus agréable... En bref tout ce qu'il est c'est tout ce qu'il déteste mais tout ce qu'il est et dégage c'est tout ce que les personnes de son entourage adore... Faudrait peut-être qu'il se mette d'accord avec ces gens là. Il soupire alors le petit chou tout en posant son regard sur la belle Aubree qui est en face de lui en train d'acheter on ne sait quoi. Soudainement elle semble le remarquer et le salue par un signe de main tout en lui souriant largement. Milo avec le peu de confiance en lui qu'il a il se demande si c'est à lui qu'elle fait un signe de la main et quand il se retourne pour voir si c'est bien à lui il découvre qu'il n'y a personne alors quand il se retourne à nouveau vers elle il sourit largement l'air con tandis que la belle vient vers lui. Elle le salue alors tout en lui demandant comment il va, il rougit de malaise face à la douce et belle voix de cette divine beauté. « Mademoiselle... Bonjour. Je vais bien oui. Et de votre côté comment ça va ? » Qu'il demande en la vouvoyant volontairement. Il fait ça avec tout le monde sauf avec ses amis proches qui ont tendance à le cogner si jamais il les vouvoie mais il est comme ça Milo il est facilement mal à l'aise avec les gens son agoraphobie y est pour quelque chose... Et puis vu qu'il a le béguin pour elle c'est une raison supplémentaire de la vouvoyer en lui montrant son respect de cette façon. Oh il l'adore cette fille, elle l'envoûte complètement alors il tente de se faire bien voir par elle parce qu'à ses yeux elle est parfaite la raison pour laquelle elle est son nouveau personnage féminin en couple avec le personnage qui le représente lui dans son nouveau bouquin qu'il écrit.... D'ailleurs la Aubree Davidson est une vraie cochonne qui est toujours en train de demander à Liam Davidson de lui faire des choses cochonnes et vraiment très sadiques au lit. Mais bon tout ça ce ne sont que les fantasmes de Milo. Quand elle lui demande si le mal des transports s'en est allé pour la suite du trajet Milo secoue la tête. « C'est de la claustrophobie en fait Mademoiselle... Et ça va.. A partir du moment où je vous ai vue et qu'on a parlé je me suis senti beaucoup mieux. » Qu'il dit en la scrutant longuement de ses yeux noisettes. Il est tout simplement envoûté, sous le charme, il lui baiserait les pieds si elle le voulait même ici en public alors qu'il hait la foule. Pour elle il ferait tout pour qu'elle soit bien, qu'elle se sente bien... Mais bon pour aller lui faire comprendre ça à la Aubree ce sera sûrement impossible. Alors il s'ose à espérer qu'elle lira son prochain lire racontant l'histoire d'amour à Bridgeport entre Aubree et Liam Davidson récemment mariés qui se sont connus à Los Angeles, comme lui et Aubree justement. Peut-être comprendra-t-elle le message et viendra vers lui ? Peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mar 19 Déc - 18:12

Alors que je ne tarde pas à le saluer d’un signe de main, il se retourne pour savoir si c’est bien à lui. Je ris doucement et un grand sourire trône sur mes lèvres. Je le vois rougir et je souris en me disant qu’il a probablement très froid pour rougir aussi vite. Il m’appelle Mademoiselle, il me vouvoie et je ris de plus belle. « Arrête, tu sais très bien que tu peux me tutoyer. » On avait été amis quelques années plus tôt alors que j’étais encore à Los Angeles. Je hochais la tête positivement toujours ce fin sourire aux lèvres. « Ça va. » Dis-je alors simplement. Ce n’était pas plus compliqué que ça. Il répondait alors à mes questions bien intentionnées pour me dire que la claustrophobie était ce dont il souffrait. Je hochais la tête. « J’imagine que ce n’est pas l’idéal, ce marché de Noël. » Voilà une bien bonne conclusion que je sortais. Lui aussi il allait bien et il me disait qu’à partir du moment où il me voyait et que je lui ai parlé. J’ai rit doucement en rougissant. C’était clairement flatteur, mais il devait être un beau parleur, celui-là! Puis, je réalisais qu’il me prenait pour quelqu’un que je n’étais pas... « Je ne crois pas être un remède, bien au contraire. » Dis-je doucement alors que je perçois son âme au travers de nos regards alors que je rougis également. Qu’il cesse toutes ces flatteries, c’était n’importe quoi. « Et tu m’as dit que tu étais à Bridgeport pour un projet, c’est bien ça? » Demandais-je de plus belle en le regardant, attentive à la réponse qu’il me donnerait. « J’ai vu un kiosque de chocolat chaud un peu plus tôt, je ne sais pas si tu es un adepte? » Questionnais-je doucement en pointant un kiosque un peu plus retiré de la foule où il y avait une petite file. On aurait dit un mini-café en plein air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mar 19 Déc - 18:28


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Quand on y songe en fait ce n'est peut-être pas l'idée du siècle que la poupée rousse lise le futur bouquin de Milo parce qu'elle risque certainement de prendre peur en découvrant tout l'appétit sexuel qu'il peut avoir et cette frustration grandissante qu'il y a au fond de lui. Alors oui ce serait sûrement préférable qu'elle ne lise jamais aucune de ses œuvres mais nul doute que c'est déjà fait. Le beau n'est pas du genre à se cacher sur son métier par conséquent elle sait qu'il est écrivain et que donc il écrit des bouquins pornos bon c'est pas une honte pour lui c'est son gagne pain qui lui rapporte plus que nécessaire et lui permet d'avoir une plutôt belle vie. Il soupire le brun en l'entendant lui rappeler qu'il peut la tutoyer. « Vous savez ce n'est pas trop mon truc... » Qu'il répond mal à l'aise. La tutoyer elle ? Utiliser le tutoiement qu'il considère être une façon vulgaire de s'adresser à une personne ? Non il ne peut définitivement pas parce qu'il la respecte bien trop et user de la vulgarité avec une femme qu'il aime pour tout ce qu'elle est et pour tout ce qu'elle dégage il en est tout simplement incapable ! Finalement le sujet se tourne ensuite sur les soucis d'avion qu'il a rencontré précédemment et quand il entend les mots de sa douce il sourit. « Non ça va encore. La claustrophobie c'est quand on a peur des espaces confinés ... Genre une pyramide, un avion... Ou je sais pas moi ? Une cellule de prison ? » Qu'il dit en riant sur le dernier exemple. « Donc ici ça va j'ai moyen de m'en sortir sans trop de soucis. Mais vu que j'ai des soucis d'agoraphobie ça reste tout de même un peu délicat. » Mais bon ça c'est une autre histoire l'agoraphobie c'est la peur d'une trop grosse foule ou encore la peur du dehors donc oui un marché de Noël sans nul doute que ça le traumatise un peu le Jennings... Il lui fait ensuite savoir que lorsqu'il l'eut vue dans l'avion elle l'a énormément apaisé une phrase qui a eu l'air d'intimider la rousse qui est d'ailleurs magnifique aux yeux de Milo quand elle rougit. « Vous êtes un doux remède Aubree. Et un remède magnifique quand il rougit si je puis me permettre. » Qu'il dit embarrassé tout en passant sa main dans ses cheveux. Faire du charme ce n'est pas son truc mais elle, elle mérite que n'importe quel homme lui fasse du charme tant elle est belle et douce... Oui Milo est littéralement sous le charme. Elle le questionne alors sur ses projets à Bridgeport et il acquiesce en souriant. « J'écris un livre en effet pour mieux rentrer dans la peau de mes personnages j'ai préféré m'installer ici, découvrir la vie que l'on peut mener dans cette ville afin que mes écris soient irréprochables. » Qu'il dit tout en se mordillant la lèvre inférieure. « Et le personnage féminin de mon livre porte votre prénom d'ailleurs. J'espère que vous ne m'en voudrez pas d'avoir utilisé votre prénom pour ce personnage ? J'ai pour habitude de donner les prénoms ou noms de famille des gens que j'apprécie à mes personnages alors j'ai pensé à vous pour cette Aubree... » Qu'il dit en rougissant un peu embarrassé que de lui dire tout ceci mais il préfère s'assurer que ça ne lui pose pas de soucis. Au pire si ça la dérange il se contentera de garder l'image de Aubree physique pour le personnage de son bouquin la représentant et il changera son prénom ce n'est pas si grave mais bon ce sera plus simple pour lui de fantasmer en écrivant le prénom de la femme pour qui il craque. Elle lui propose alors d'aller à un kiosque de chocolat et quand elle lui demande s'il est un adepte il rit. « J'adore le chocolat Aubree c'est formidable ne vous inquiétez pas et Lip adore aussi le chocolat. » Qu'il dit en désignant d'un signe de tête son beagle à ses côtés qui scrute la jolie femme longuement... « Allons y. » Qu'il dit tout en suivant la belle rousse jusqu'au fameux kiosque il se laisse guider elle a l'air plus au courant que lui quant à la position du fameux kiosque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mer 20 Déc - 14:46

J’avais déjà vu son nom sur un livre et je m’étais arrêtée là. Je n’étais pas une fan de lecture. J’avais simplement souri en laissant le passager lire le bouquin en question. Je n’avais même pas saisi que le livre était érotique et quand on me disait à quel point c’était un bon livre, je ne faisais que sourire et hocher la tête. Et étrangement, ça me convenait amplement. Je ne me considérais pas assez proche pour le questionner à ce propos, d’ailleurs. Lui par contre, il me dit que le tutoyer n’était pas son truc. Je secoue la tête négativement. « Ça risque de me rendre mal à l’aise, si tu continues ainsi. » Bafouillais-je alors en baissant le regard vers mes bottes. Parce que moi, je ne le vouvoyais pas du tout. Après tout, on s’était connus alors que nous étions beaucoup plus jeunes. Le brun m’explique que ça allait encore. C’était les espaces confinés qui lui faisaient peur. Il me donnait l’exemple de la cellule de prison, je me montrais surprise, puis je riais doucement alors qu’il en faisait de même. Il était également agoraphobe, prisonnier de la foule. Je hochais la tête. « Fais-moi signe, si tu as besoin qu’on s’éloigne un peu. » Lui dis-je, bien intentionnée. Il ne tardait pas à me dire que j’étais un doux remède et je me retenais de lever les yeux au ciel. Elle sortait du 15e siècle cette phrase? Je me contentais de glousser en rougissant de plus belle. « Cesse toute cette flatterie. C’est très loin du compte! » Dis-je alors en riant pour me mettre un peu plus à l’aise. Je le questionnais concernant ses projets, son livre. Je hoche la tête alors qu’il me dit que ça allait se tenir à Bridgeport. « Ça devrait être bon pour le tourisme! Je suis persuadée que ce sera un excellent livre. » Je lui faisais un sourire en ne me doutant pas de la suite. Il se mordillait la lèvre et j’étais un peu surprise qu’il me dise que le personnage portait mon prénom. Ahem. Surprise, je ne pouvais pas cacher cette réaction. J’aurais voulu placer un mot ou deux, mais le silence me tenait bien. Une boule de stress, nouée au ventre. Je secouais négativement la tête après avoir repris mes esprits. « Non, non, pas de problème. » Je n’étais pas la seule à s’appeler ainsi et c’était ce qui m’apaisait. En attendant... J’avais une idée. « En fait, je n’y verrai pas de problème, moyennant le fait que tu me tutoies. » Fière de mon coup, mon sourire s’agrandissait. Et je réalisais à ce moment précis qu’il m’appréciait selon ses dires. Il devait m’apprécier parce que j’étais gentille avec lui, point à la ligne. Je n’étais pas charmante, ni quoi que ce soit d’autres. J’étais simplement gentille avec lui. Quoi que... peut-être était-il en train de flirter avec moi? Quant à ma proposition, il acceptait en disant que son chien aimait également le chocolat. Je fronçais les sourcils. « Les chiens ne sont pas mortellement allergiques au chocolat? » Le chien d’ailleurs semblait un peu vexé que je l’invoque et probablement que son estomac n’approuvait pas. J’avance donc lentement alors qu’il me suggère d’y aller. J’arrivais devant le kiosque et j’observais les variétés de chocolat chaud... Et il n’y avait pas à dire : il y en avait une tonne! Chocolat noir, chocolat au lait, chocolat blanc... Des guimauves, de la crème chantilly, des petits bonbons, des paillettes, décidément. Je me plaçais donc dans la file pour attendre mon tour. « As-tu décidé ce que tu prendrais? » lui demandais-je avec ce même sourire qui ne quittait pas mon visage malgré la gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mer 20 Déc - 15:08


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Elle est tellement belle et envoûtante c'est difficile pour le beau de rester de marbre face à cette femme pourtant elle ne semble pas se rendre compte de ses charmes ainsi que de ses arguments. Encore une personne qui n'a aucune confiance en elle ? Possible en tout cas Milo n'approuve pas ceci chez elle étant donné qu'à ses yeux elle est tout simplement parfaite. La voilà qui lui dit que ça risque de la mettre mal à l'aise si jamais il continue comme ça il sourit alors. « Alors excusez moi d'avance... » Qu'il dit simplement un peu embêté pour le coup. C'est une simple formule de politesse rien de plus il est comme ça avec les personnes pour qui il a un profond respect par conséquent la vouvoyer lui semble logique étant donné qu'il a un profond respect pour elle. Normal en même temps il a le béguin. Il lui fait ensuite savoir qu'il est claustrophobe et agoraphobe et quand la belle lui demande de lui faire savoir si jamais il veut s'éloigner il acquiesce. « Je n'y manquerais pas. Merci beaucoup. » Qu'il dit toujours aussi surprit par sa gentillesse. Faut croire que cette fille ce sera toujours quelqu'un de foncièrement bon, elle est gentille, douce, agréable, belle... Il ne lui trouve que des bons côtés. Il lui fait alors un compliment et quand elle lui demande de cesser cette flatterie il la fixe quelque peu étonné. « Ce n'est pas de la flatterie. Uniquement l'entière vérité Aubree. » Pourquoi ne pas accepter un compliment à sa juste valeur après tout ? En quoi est-ce si gênant de savoir qu'on plaît pour ce qu'on est et ce qu'on dégage ? Visiblement elle, elle a du mal avec ça. Puis le sujet se tourne vers son prochain bouquin et son emménagement à Bridgeport ce qui les a réuni ici d'ailleurs. « Je croise les doigts pour qu'il plaise autant que les précédents en effet. » Qu'il dit simplement en grimaçant. Ce genre de choses ça le stresse le brun parce qu'il n'a aucune confiance en lui ni envers son talent. Lui il pense que c'est juste un coup de bol son succès mais qu'il n'est aucunement mérité pourtant du talent il en a, énormément.. Il se confie ensuite à elle sur le fait est que le personnage du livre féminin s'appelle comme elle et quand elle lui dit que ce n'est pas un soucis il sourit largement tandis qu'il pose son visage sur elle et la rousse en profite pour faire un marché avec lui soit elle accepte qu'il donne son prénom à son personnage et il la tutoie soit elle refuse et il continue de le vouvoyer il grimace alors quelque peu embêté. « J'ai du mal avec le tutoiement sur les personnes que je respecte Aubree... » Il est gêné le beau, vraiment gêné. Parler avec elle en la tutoyant est une façon tellement inappropriée à ses yeux, une façon de s'adresser à cette femme qui est bien trop vulgaire et incongrue. Elle, aux yeux de Milo, elle mérite d'être traitée comme une reine donc certainement pas avec de la vulgarité dans son langage ça le dérange donc vraiment... « Je peux essayer. Mais je ne garantie rien sur la longue durée... » Faire des concessions sur ce genre de choses ça ne lui plaît pas de base, être obligé de paraître différent de ce qu'il est ça le déplaît fortement mais bon s'il le faut pour elle il le fera même si ce sera difficile. Par la suite les deux décident d'aller dans un kiosque à chocolat et quand il lui eut dit que son chien adore ça, ça a semblé surprendre la belle. « A la base c'est effectivement nocif pour eux mais Lip est l'un des rares chiens qui supporte le chocolat sans soucis. » Qu'il dit en se disant qu'il a un chien qui a bon goût étant donné que Milo adore le chocolat et que lui personnellement il ne pourrait pas s'en passer. Finalement il marche en direction du kiosque avec la rousse et son chien à ses côtés et une fois qu'ils furent à l'intérieur il fixe tout ce qu'ils proposent il soupire ne sachant définitivement pas où donner des yeux de la tête et quand la belle lui demande ce qu'il veut prendre il grimace. « Pour être sincère tout me plaît. Mais je pense que le chocolat au lait avec du caramel et des petits bonbons ça me comblera. Et ... Toi ? Qu'est-ce que... Tu vas prendre ? » Qu'il répond tout en le scrutant longuement de ses yeux noisettes alors qu'il avance un petit peu dans la file avec elle et Lip. Il bug un peu sur le tutoiement et ça le met mal à l'aise mais bon il camoufle le tout avec un sourire charmeur. « J'espère en tout cas que le prochain bouquin te plaira à toi. Je compte faire de ce personnage une personne qui te ressemble. Tu dégages quelque chose de bon que j'apprécie et j'ai envie que mon personnage dégage la même chose pour les lecteurs. » Naturellement il fait référence au personnage de Aubree dans son bouquin comme du personnage qui représentera Milo... Ce couple est beau dans l'idée idéalisée de Milo alors il s'ose à espérer que ce couple plaira au public...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mer 20 Déc - 16:41

Être une femme, c’est de réaliser le pouvoir qu’on a sur les hommes dans certaines situations. Le fait de porter une tenue légère et de le voir s’affoler, de les voir perdre leurs mots ou même tout leurs sens. Mais à l’heure actuelle, je n’étais pas très sexy, ni même en pleine possession des moyens divers qu’une femme peut prendre. J’ai confiance en moi, jusqu’à une certaine limite. Ça et je me refusais de devenir prétentieuse, de devenir celle que je n’étais pas. Il suffisait de regarder les Kardashian pour voir le comment ça leur avait monté à la tête toutes leurs histoires... Il s’excuse d’avance pour toutes les fois où il me rendra mal à l’aise. Je lui esquisse un demi sourire, presque inquiète. Puis, il ne tarde pas non plus à me remercier pour l’attention concernant l’agoraphobie. J’étais habituée de prendre en charge certains cas en tant qu’hôtesse de l’air. La majorité des autres hôtesses n’étaient pas aussi à l’aise que je l’étais, ni même suffisamment empathique. C’est facile pour moi de calmer quelqu’un qui fait une crise d’anxiété. Pour en avoir vécu de toutes les couleurs avec ma mère, je sais de quoi il en retourne. Alors que je lui demande de cesser toute flatterie, l’homme me répond que c’est l’entière vérité et je ne dérougis plus. Et c’est ce que je tente de faire depuis maintenant quelques minutes : dérougir.

On change de sujet, je lui parle de son côté professionnel. « J’ai vu bien des gens l’offrir en cadeau lors de vols. J’vois même les gens l’apprécier et en parler comme une merveille du monde. » Je lui fais un sourire. « Ne t'en fais pas, il plaira : j’en suis persuadée! » En attendant, il me dit qu’il a du mal avec le tutoiement. Doucement, je tente de lui expliquer au mieux : « Ça me rend mal à l’aise. C’est comme si j’étais une étrangère. Je pense qu’il est néanmoins possible d’être respectueux sans vouvoyer. » C’était vrai, c’était sincèrement ce que je pensais. Puis, il me promettait d’essayer sans rien garantir. « Je te rappellerai à l’ordre lorsque tu t’en éloigneras. » Lui dis-je en ajoutant un clin d’œil. Les erreurs étaient humaines après tout. On s’éloigne lentement vers le kiosque de chocolat chaud alors que lui me dit que son chien est l’un des rares qui supporte le chocolat sans soucis. Je tourne le regard vers le canin qui aurait haussé les épaules s’il avait pu. « Je peux le caresser? » demandais-je poliment avant d’approcher ma main du chien. « Au moins, il profite des bonnes choses de la vie, ce chien. » J’esquisse un sourire alors que Milo semble profondément hésiter quant à son propre choix. Il grimace même en ajoutant que tout lui plaisait. Je remarquais qu’il faisait l’effort de me tutoyer et je passais ma main sur son épaule en hochant la tête, un énorme sourire aux lèvres. « Hm. En fait, je pensais opter pour un chocolat noir avec des minis guimauves. » Admis-je alors. C’était génial cette idée d’implanter un kiosque de chocolat chaud. Nous avançons dans la file alors qu’il me disait que le prochain livre me plairait. Une personne qui me ressemblait?! Je dégageais quelque chose de bon? Je pensais être une bonne personne point à la ligne. « J’essaye d’être une bonne personne, si ça peut t’inspirer et en inspirer d’autres pourquoi pas?! Et évidemment que je le lirai, mais je veux une dédicace! » M’empressais-je de dire avec un énorme sourire. « Tu sais déjà ce sur quoi il porte? Enfin, en dehors de Bridgeport, je veux dire... » À ce moment précis, je n’ai aucune idée que ce sera un livre érotique, la surprise risque d’être grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Jeu 21 Déc - 9:27


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Bien des personnes qui trainent avec Milo ont tendance à se dire que Liam quand il tutoie une personne c'est que soit ils ont réussi à le dompter comme il se doit et donc ils en sont ravis soit que Milo n'a strictement rien à foutre de cette personne qu'il tutoie parce que Milo il ne tutoie pas facilement. Uniquement ses amis très proches de Los Angeles et évidemment ses parents adoptifs mais ça s'arrête là. Il fixe la belle longuement de ses yeux noisettes alors qu'ils parlent des bouquins de Milo qui semblent plaire vu ce que la belle en dit. « Faire cet effet là aux gens, savoir que ce que j'écris plaît tu vois ça fait toujours plaisir... » Qu'il dit sans buguer pour une fois sur le tutoiement, c'est un bon début vu que la belle semble vouloir absolument qu'il la tutoie mais ça le dérange le beau et il lui fait savoir bien vite. Quand il entend alors les mots de la belle il acquiesce comprenant que ça puisse être gênant pour elle. « Excuse moi pour l'embarras... » Qu'il répond simplement en se mordillant la lèvre inférieure alors qu'il accepte ensuite de la tutoyer sur la longue durée et quand elle lui dit qu'elle lui fera savoir quand il s'en éloignera il sourit. « J'en doute pas. » C'est vite vu qu'elle semble y tenir au tutoiement la belle alors il se doute bien qu'elle va pousser pour qu'il continue sur la longue durée. Finalement le sujet se tourne sur son chien, Lip, un fidèle beagle que Milo adore et quand la belle lui demande si elle peut il acquiesce. « Il est gentil tu peux. » Qu'il répond aussitôt tandis que son animal fixe la belle rousse longuement au même titre que Milo la scrute. Elle approche sa main vers le chien et dit à Milo que ce chien profite des belles choses de la vie chose qui fait rire Milo. « Oui c'est vrai. Mais je pense que là en ce moment la seule chose qu'il voudrait c'est trouver une charmante chienne à son goût et lui faire des petits. Il est en rut comme pas possible... » Qu'il dit en riant tout en fixant son chien longuement qui scrute la belle longuement en tirant la langue, il est mignon son chien à Milo. D'ailleurs ils partent tous les trois en direction du kiosque à chocolat et Milo et elle se décident sur ce qu'ils vont prendre quand elle lui dit ce qu'elle va prendre à son tour Milo sourit. « Je vais essayer de voir s'ils vendent du chocolat séparément parce que maintenant qu'on a parlé de chocolat Lip il va vouloir sa part... » Qu'il dit en souriant tandis qu'il entend son chien aboyer comme s'il confirmait les mots de son maître. Milo lui caresse alors le crâne comme pour lui faire comprendre qu'il va faire tout ce qu'il peut pour lui avoir du chocolat. Finalement Milo lui parle de son prochain bouquin, une romance hétérosexuelle entre lui et elle même si ça il ne lui dit pas, il lui fait seulement part du fait est que le personnage qui va la représenter lui ressemblera beaucoup à Aubree et quand il entend ses mots il sourit. « Crois moi ça se ressent que tu es quelqu'un de bien... Et c'est ça que j'apprécie chez toi. Je te ferais bien évidemment une dédicace vu que tu es, d'une certaine façon, ma muse pour ce prochain livre. » Qu'il dit en rougissant en sachant déjà d'avance comment il aimerait profiter de sa muse pendant l'écriture de son livre, mais ça il n'en parle pas déjà pour ne pas la mettre mal à l'aise mais aussi pour ne pas se mettre mal à l'aise lui-même. Elle lui demande ensuite s'il sait déjà ce qu'il va faire et il acquiesce vivement. « Cette fois ci je vais faire un couple marié. Liam et Aubree Davidson, ils sont ensemble depuis quelques années et mariés depuis deux ans sauf que leur mariage bat de l'aile. Il n'y a plus de sexe entre eux depuis un certain temps Aubree n'a plus trop envie en ce moment et Liam lui il n'attend que ça. Du coup le livre va tourner autour de ce couple et des divers problèmes qu'ils rencontrent jusqu'à ce que finalement ils se retrouvent physiquement et leur vie sexuelle devient de plus en plus épanouie. Comme lorsqu'ils avaient vingt ans quoi. » Qu'il dit tout en la scrutant longuement en se demandant si ce synopsis pourrait potentiellement lui plaire. « Avec ce bouquin là je vais partir sur de l'érotique plutôt que du porno comme je le fais habituellement. Vu que c'est un couple qui s'aime automatiquement le porno n'est pas envisageable entre eux donc ce sera plutôt de l'érotique. » Qu'il ajoute parce qu'à ses yeux faire des choses classées porno avec elle ça il ne pourrait pas. Non elle si un jour il avait cette possibilité de la toucher il mettrait énormément de douceur par peur de la stresser ou de lui manquer de respect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Mer 3 Jan - 17:26

Il me confiait qu’il aimait faire effet aux gens qui l’entouraient, ça lui faisait plaisir. Je hochais la tête avec un petit sourire. Il s’excuse pour l’embarras. « T’inquiètes, j’ai tendance à pardonner les gens qui s’excusent. » Lui confessais-je en ajoutant un clin d’œil. Je n’étais pas très rancunière. Il ne doutait pas non plus que je le remettrais sur le droit chemin s’il dérogeait de cette nouvelle règle. Je m’abaisse pour caresser le chien qui me regarde avec de grands yeux, il semble presque amoureux. Je ris doucement en le frottant sur la tête, puis sur le dos en m’approchant parfois de son ventre alors qu’il semblait apprécier la chose. Le brun m’explique alors que le chien est en chaleur et je pouffe de rire. Pauvre chien. J’avais pas l’impression que Milo lui laisserait la possibilité de forniquer. On part doucement vers le kiosque alors que l’homme vérifie s’il y a possibilité pour que le chien ait sa part.

L’homme ne tardait pas à me confirmer que j’étais quelqu’un de bien et un sourire ne tardait pas à tirer mes lèvres. Il appréciait ça chez moi, apparemment. Je riais doucement. Je n’étais pas parfaite, non plus. Il me confirmait que j’aurais bien ma dédicace, mais je restais surprise. Sa muse? « Ta muse? » Risquais-je donc le regard ébahi. Je ne croyais pas tant en cette possibilité. L’homme me parlait d’un couple marié qui n’allait pas si bien que ça, au final. Il m’explique qu’il n’y a plus de sexe entre eux et j’entrouvrais la bouche sans qu’un son ne parvienne à sortir. Il poursuivait son récit en m’expliquant qu’il allait y avoir des retrouvailles physiques et sexuelles... Je rosissais légèrement, mais je ne savais pas trop ce qui m’attendait. « C’est rarement traité les problèmes de couple marié... » dis-je doucement sans trop savoir de quoi je parlais réellement. Je n’étais pas une grande lectrice. Il poursuivait en me disant que ce serait de l’érotique plutôt que du porno. Attends... Quoi?! Comme il le faisait habituellement? Mes yeux s’agrandissaient et allaient presque sortir de leurs orbites. « Du... du porno? » balbutiais-je en fuyant son regard. Mais dans quelle merde, je m’étais encore foutue? De l’érotique... Du porno... Et moi, j’en serais la muse? Mais dans quel monde on vit? Ma lèvre inférieure tremble doucement et je ne sais pas si j’suis sur le point de m’évanouir ou de me mettre à pleurer. Ou à rire. Je suis sous le choc, en fait. Milo, c’était l’auteur du nouveau Fifty Shades of Grey, au final. Aubree, ressaisis-toi! J’humecte mes lèvres sans arrêt et je ne trouve pas les mots adéquats. Et puis tiens et si on y allait pour quelque chose de simple... « Je savais pas que tu faisais dans la littérature érotique. » Ouais, voilà. C’était bien ça. Quoi que je m’embarquais dans une conversation que je n’étais pas certaine de vouloir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Jeu 4 Jan - 6:19


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Rares sont les personnes qui n'ont jamais lu les bouquins de Milo de base il a tendance à attirer les regards de tout un tas de personnes, des gamins de vingt ans, des adolescents en chaleur, comme des quarantenaires, des trentenaires comme des vieux aussi et ça lui convient parce que peu importe l'âge qu'on a on peut facilement se laisser porter par les bouquins du beau et il en est très heureux. Savoir que bien des personnes sont fans de ses livres ça l'enchante grandement mais visiblement dans le cas de la belle rousse elle ne semble pas trop connaître ses livres. Il comprend ça lorsqu'elle semble surprise quand il parle de muse. « Oui enfin pas au sens péjoratif ou comme les dessinateurs, peintres ou que sais-je. Moi je ne couche pas avec mes muses. Mais ce que j'entends par muse c'est une personne, un modèle pour mes bouquins et mes personnages, un personne qui m'inspire tout particulièrement et que j'apprécie. Ne t'inquiètes pas. » Qu'il dit en essayant de se rattraper du mieux qu'il peut il a pas trop envie que la belle se fasse de fausses idées sur lui et qu'elle se mette en tête que c'est un pervers psychopathe ou quoi que ce soit d'autre. Il est rien de tout ça le petit chou, c'est juste un mec extrêmement frustré rien de plus. Il parle ensuite de la manière d'écrire qu'il va avoir dans son bouquin et elle semble surprise quand il parle de porno preuve claire et nette qu'elle n'a jamais lu ses livres. « Oui je suis auteur de livres pornos et érotiques. » Qu'il dit plutôt gêné pour le coup s'il s'y attendait à celle là ? Et bien pas du tout... Pendant tout ce temps il était persuadé qu'elle avait lu au moins l'un de ses bouquins ou au moins qu'elle avait déjà entendu parler de son travail mais visiblement pas du tout. « Fais pas cette tête je suis sain d'esprit et je n'attache personne dans ma cave pour combler mes désirs sexuels. Je suis juste... Un peu trop ouvert d'esprit je suppose. » Il essaye de la rassurer mais ça fonctionne pas vraiment, lui parler d'attacher des gens dans une cave et d'ouverture d'esprit c'est certainement pas la meilleure chose à faire mais bon c'est du Milo tout craché, il est très maladroit comme garçon. Elle lui avoue ensuite qu'elle ne savait pas quel style de livre il écrivait il est triste bien sûr parce qu'il pensait qu'elle était un minimum intéressée par lui et visiblement ce n'est pas le cas du tout, donc ça l'attriste mais il n'en montre rien. « Oui je vois ça que tu as jamais lu mes livres... Pourquoi pas d'ailleurs ? » Il demande le beau essayant de comprendre pourquoi elle ne s'y intéresse pas. Peut-être qu'elle ne l'apprécie pas tant que ça en fait et qu'il s'est fait trop d'image dans sa tête tout simplement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Jeu 4 Jan - 10:18

Je n’avais pas le temps de lire ou plutôt, je ne prenais pas le temps. Depuis mes études que j’avais lâchement abandonné, je ne prenais plus la peine de m’installer pour lire. Laisser aller mon esprit ne me convenait pas. Peut-être avais-je un trouble de l’attention, mais mes pensées se dirigeaient partout sauf au bon endroit. C’était d’une tristesse, au final. Je devais toujours m’occuper et puisqu’un livre ne m’attirait pas plus que ça, c’était difficile. Trop difficile. Je n’avais jamais été une muse non plus... Il me parle d’une muse où ce n’est pas au sens péjoratif. Je baisse le regard, honteuse. Il me disait que je l’inspirais et qu’il m’appréciait, mais ce qui allait se dérouler allait probablement tout changer. Enfin, lui ne couchait pas avec ses muses. Je hochais la tête donc. « C’est flatteur, merci. » Commentais-je avec les joues rosies. Il ne tardait pas non plus à me confirmer qu’il était auteur de livres pornos et érotiques et cette fois, j’étais couleur pivoine. Je déglutissais avec difficulté. Jamais, je n’avais réellement prêté une plus ample attention à ses livres : je ne lisais pas. Et j’écoutais uniquement par politesse. Puis, après, comment j’étais sensée savoir que c’était un livre porno avec un titre?!

Il me disait de ne pas faire cette tête et j’avais beau tenter de ne pas faire la dite tête, je la faisais tout de même avec un peu moins de tensions. Il me disait qu’il n’attachait personne dans sa cave et cette même idée me donnait quelques frissons. « Donc t’as des gens dans ta cave qui ne sont pas attachés, c’est ça? » Dis-je en riant doucement pour détendre l’atmosphère. Ça et mes nerfs! Il me disait qu’il l’avait su rapidement et me questionnait. Je haussais simplement les épaules. « Je ne suis pas une grande lectrice. Je n’ai pas... » Je songeais aux mots que j’allais employer. « C’est pas nécessairement facile pour moi de rester en place. » Avouais-je doucement en baissant le regard. Ça expliquait un peu tout ça... Toute ma vie, en fait. Je déglutissais de plus belle. « C’est pas contre toi. J’ai jamais vraiment beaucoup lu... Je suis impatiente. Peut-être un peu hyperactive aussi. » Le trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité pouvait peut-être me convenir un tout petit peu maintenant que j’y songeais. Mais jamais, plus jamais je ne me laisserais médicamenter. J’avais trop perdu la foi envers les dits professionnels. Remuer tous ces souvenirs n’était pas forcément une bonne chose et je perdais mon sourire. « J’aurais voulu, je te promets. Mais c’est plus que ça. » Expliquais-je. Trop difficile d’être seule avec mes pensées, c’était mieux de bouger : faire du sport. Créer avec de la musique... Photographier, observer et attendre quelques instants le bon moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Ven 5 Jan - 8:26


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Visiblement la belle est mal à l'aise quant au fait que Milo est écrivain porno/érotique ça peut se comprendre en même temps. Si elle ne le savait pas ça peut surprendre quand on y songe. Milo est pas le genre d'auteur a avoir des titres pour ses bouquins du genre "la belle et son bon baiseur" pas son genre du tout... Lui ça va être des titres qui ne laissent en rien présager ce qu'ils contiennent réellement soit une histoire tordue romantique avec un fond vraiment très cochon. Un peu tout ce qu'il est au fond de lui mais qu'il refoule du mieux qu'il le peut pour ne pas choquer les quelques personnes qu'il connaît et qui le connaissent également. « Je n'ai personne dans ma cave en ce moment malheureusement. Je suis très seul depuis que je vis ici. » Qu'il répond en grimaçant. Quitter L.A aura été bénéfique pour lui parce que ça lui aura permit de la rencontrer elle mais ça l'aura également éloigné de ses proches amis ou encore de ses parents et ça ce n'est pas forcément toujours très simple à encaisser. Il cherche donc ensuite à savoir pourquoi et surtout comment elle n'a jamais pu lire ses bouquins et quand elle lui dit qu'elle n'est pas une grosse lectrice en se coupant en plein milieu de sa phrase le beau grimace voyant qu'elle est gênée. Elle se reprend alors au bout d'un moment et lui dit qu'elle peine à rester en place qu'elle n'a rien contre lui mais qu'elle n'a jamais beaucoup lu, qu'elle est très impatiente et sans doute hypéractive il sourit alors rassuré par les mots de sa douce en acquiesçant. Elle s'excuse presque par la suite en disant qu'elle aurait voulu mais que c'est plus compliqué ça il acquiesce alors à nouveau. « Oui je comprends. Je t'en veux pas. Au pire ce que je pourrais faire c'est te faire un compte rendu du bouquin pour que tu vois un peu ce que ça donne et tout et pis peut-être que ça te motivera à le lire et que tu y arriveras sans soucis ? » Peut-être rien est impossible après tout. Le beau et elle passent leur commande aux vendeurs qui s'empressent de leur préparer ce qu'ils souhaitent puis Milo leur demande des petites friandises sucrées pour son chien qui se lèche le museau visiblement il est affamé Lip et une fois qu'ils eurent payés ils filent s'installer à table tous les trois avec Lip allongé par terre sur les pieds de son maître. « Et vu que la lecture ce n'est pas ton truc... Qu'aimes tu dans ce cas ? » Il demande curieux de la connaître mieux et de voir ce qui la fait kiffer dans la vie de tous les jours. Peut-être ont-ils des points en commun ? Possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Administratrice

âge : 25 ans
statut : célibataire
quartier : east side dans un appartement lumineux comme tout avec Max.
dans la vie : hôtesse de l'air et instagram star.
égoportrait :
messages : 214
pseudo : penny.
inscrit depuis : 16/01/2017
avatar : madelaine petsch
crédits : avatar par charney (dani).
autres comptes : aucun pour le moment.

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Jeu 11 Jan - 20:05

Il fallait être bien idiot pour ne pas remarquer mon malaise, mes joues rosées et tout ce qui accompagnait cette gêne. Les titres n’indiquaient en rien ce qu’ils étaient en soit... Puis je réfléchissais. Il voulait donner mon prénom à un personnage fictif d’un bouquin érotique? Woah. Ça me semblait fort tout à coup. L’homme me confie néanmoins qu’il n’y a personne dans sa cave et d’un côté ça me rassurait, de l’autre ça me faisait flipper qu’on puisse y avoir pensé. Il se sentait seul depuis qu’il était à Bridgeport. « Ah oui? À ce point?! » Questionnais-je, légèrement surprise. « J’aurais pas cru qu’un écrivain à succès pouvait être seul. » En même temps, d’un autre côté ça me semblait logique qu’il ne le soit pas. Heureusement, on déviait le sujet. Le jeune homme grimaçait puis il admettait qu’il comprenait. Il ne m’en voulait pas. Et d’un trait, la tension dans mes épaules descendait d’un cran. Il me proposait un compte-rendu et je hochais la tête avec un sourire. « Pourquoi pas!? Je ne dis pas non à quelques extraits. » Ajoutais-je avec un clin d’œil. Ça me motivera sans doute. Après tout, je devais être la seule à ne pas avoir lu ses livres, ni ceux de la fameuse saga 50 nuances maintenant qu’on en parlait. Lire n’était pas dans mes passe-temps favoris. Même à l’université, le peu de temps que j’y avais passé, les minutes consacrées à la lecture étaient loin d’être mes préférées. On passait donc commande pour nos chocolats chauds alors que les serveurs s’y affairaient. Je remarque le chien qui s’affole alors qu’on parle de chocolat. On ne tardait pas à s’installer et je prenais une gorgée de mon breuvage chaud. Milo me questionnait, il me demandait ce que j’aimais doucement, je soupirais en cherchant. « Hm... J’aime l’art de façon générale. J’aime la photo, j’adore la photo, en fait. J’ai un compte Instagram qui me permet de regrouper ce que j’aime. » Lui expliquais-je doucement. Je replaçais une mèche de cheveux derrière mon oreille. « J’aime les gens. Je m’intéresse à qui ils sont, ce qu’ils font. » En réalisant que ce n’était pas particulièrement vrai avec la situation de Milo. « J’aimerais être la prochaine Oprah. » Lui dis-je donc les yeux brillants. « J’aimerais avoir mon propre Talk Show. Inviter des gens, les découvrir, découvrir ce qu’ils aiment. Aider des gens. » On voyait ce qui semblait m’allumer. « Et les voyages... On ne se mentira pas, je ne suis pas hôtesse de l’air pour rien. » Dis-je doucement. « Et toi, en dehors de l’écriture, tu fais quoi? » lui demandais-je, intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


âge : Il a trente ans
statut : Il est célibataire depuis toujours, la solitude lui va bien et pis il a aucune confiance en lui...
quartier : Brooklawn dans une jolie villa avec Lip son beagle
dans la vie : Il est écrivain de livres pornographiques
égoportrait :
messages : 54
pseudo : GekkuNeko aka Juliette
inscrit depuis : 18/12/2017
avatar : Daniel Bederov
crédits : Vava lilousilver ; Sign EXCEPTION ; Gif GekkuNeko & Tumblr
autres comptes : Jake le bibliothécaire coquin...

Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé Dim 14 Jan - 8:10


« J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé... »
ft. Aubree & Milo

Le malaise de la rousse se ressent et Milo se sent mal de ne pas réussir à la détendre, il se demande bien ce qu'il a bien pu faire pour qu'elle puisse se sentir mal de la sorte vis à vis de lui. Est-ce qu'il s'agit des bouquins qu'il écrit qui posent problème à la rousse ou bien il s'agit d'autre chose ? Il n'en sait rien du tout.. Il lui confie être bien seul en ce moment et ça surprend la rousse qui lui avoue qu'elle n'imaginait pas un écrivain à succès être seul et il sourit. « Avant je l'étais beaucoup moins c'est vrai mais maintenant je le suis tout de suite beaucoup plus. J'ai quitté ma ville natale alors tu sais c'est un peu délicat d'arriver dans une nouvelle ville et de se faire tout un tas de potes. » Qu'il dit en souriant tout en posant ses yeux clairs sur la belle Demoiselle. Il lui propose ensuite de lui faire un compte rendu de son bouquin vu que la belle ne semble pas aimer lire et quand elle accepte il sourit de nouveau. « On fera ça de cette façon dans ce cas c'est parfait. » Qu'il répond simplement tout en cherchant à apprendre à la connaître davantage, connaître ses passions, ce qu'elle aime faire et quand elle lui parle de photographie et de son compte Instagram il sourit et acquiesce évidemment il ne va pas lui dire qu'il connaît déjà son compte Instagram et que c'est grâce à lui qu'il est venu ici, passer pour un psychopathe ne l'intéresse pas mais il se contente d'un simple « j'ai déjà entendu parler de ton compte et j'ai vu quelques photos c'est vrai. » et suite à ça il ajoute un simple sourire sur ses lèvres tout en écoutant la suite de ce qu'elle a à lui raconter il acquiesce alors à chacune de ses paroles jusqu'à ce que finalement elle lui demande ce qu'il aime faire de sa vie. « Moi tu l'auras compris je suis un grand de livre. J'aime lire ainsi qu'écrire, c'est vraiment une très grosse passion dans ma vie depuis très longtemps. » Qu'il dit dans un premier temps tout en scrutant sa belle. « Tu l'auras compris également j'adore les animaux. Il s'appelle Lip en hommage de ma série préférée Shameless donc oui je regarde pas mal de séries ou de films de temps en temps pour me détendre. » Et il pose un instant ses yeux sur son chien posé toujours à ses chiens qui grignotte des sucreries. « J'adore faire du sport, c'est vraiment important pour moi d'avoir un joli corps et d'être en bonne santé par conséquent j'en fais pas mal. » Il ajoute un sourire à ses mots tout en fixant la belle en essayant de trouver une passion qu'il a en commun avec elle et effectivement il en a une qui est assez importante. « Tout comme toi j'aime également beaucoup voyager, c'est très important pour moi de voyager, de m'évader le temps de quelques jours ou quelques semaines loin de là où je vis et de découvrir de nouvelles cultures, je trouve ça formidable. » Et c'est vrai que ça fait toujours plaisir et par chance Milo en a totalement les moyens donc il se fait plaisir de cette façon et il a entièrement raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: [Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maubree#1] J'suis pas un psychopathe juste un mec potentiellement dérangé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juste sortie de l'oeuf - Qui suis je?
» Maniaque... Juste un peu!
» Juste pour rire + débat sur l'apprentissage de l'équitation
» Je suis le King du bling bling, le boss quoi !
» Coco, je suis un bichon de 5 mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bridgeport, CT. :: Bridgeport :: Downtown :: Christmas Market-